Boisson énergie GURU, sans OGM

Comment éviter les OGM à l’épicerie

by • octobre 1, 2016 • Chez GURUCommentaires fermés sur Comment éviter les OGM à l’épicerie2831

Comme le Mois Sans OGM commence bientôt, nous avons pensé que ce serait chouette de parler de ce sujet très controversé. Bien que le sujet des OGM soit beaucoup débattu, si tu as fait tes devoirs, tu sais que les OGM ne sont pas très bons pour ta santé. Mais que peut-on y faire? Nous autres, chez GURU, on essaie d’éviter les OGM, en tous cas on fait de notre mieux!

En réalité, il y a surement un tas d’OGM qui trainent dans ton réfrigérateur et dans ton garde-manger en ce moment. Le problème c’est l’étiquetage. Tu devrais avoir le droit de savoir quels aliments contiennent des OGM. Malgré les progrès de la législation autour de ce sujet, la transparence (ou clarté) du contenu des étiquettes reste toujours un problème. Donc, jusqu’à ce que tout le monde s’accorde et rende l’information facile d’accès pour le consommateur, voici quelques repères pour manger sans OGM.

En quelles étiquettes avoir confiance?

Bien que nous recommandions toujours de s’en tenir aux produits étiquettés « Certifié Biologique Canada », cela ne veut pas forcément dire qu’ils ne contiennent pas d’OGM. Ces produits sont autorisés à contenir de faibles quantités d’OGM. La chose la plus importante à regarder en plus de la certification Biologique Canada est le sceau « Projet SANS OGM ». Pour qu’un produit puisse obtenir ceci il doit répondre à des normes strictes. Avant d’approuver un projet, le Programme de Vérification des Produits va évaluer les ingrédients, les produits et l’usine de fabrication afin de s’assurer que rien n’est laissé au hazard.

Quels aliments dois-je absolument éviter?

La plupart des gens te diront d’éviter « les aliments transformés ».  D’après la definition  »Certifié Biologique Canada » pour les aliments transformés, cela pourrait vouloir dire tout et rien depuis la boite de céréales jusqu’aux fruits pré-coupés. La vérité c’est que tous les aliments transformés ne contiennent pas d’OGM. Pour être clair, les principaux coupables sont le soja et le maïs. Plus de 90% de la production de soja et de maïs aux États-Unis est génétiquement modifiée et environ 75% des aliments transformés proposés dans les épiceries contiennent au moins un ingrédient fait à partir de produits génétiquement modifiés tels que le sirop de maïs à teneur élevée en fructose ou la lécithine de soja. Ces deux-là trouvent le moyen de s’introduire dans beaucoup d’aliments transformés, sois donc à l’affût!

Que dire de la viande, des œufs et des produits laitiers?

Bien que nous préférions les éviter toutes, si tu veux acheter de la viande, regarde du côté de celles qui ont été nourries bio ou nourries à l’herbe. Pour les œufs, recherche les emballages où il est indiqué 100% bio avec une alimentation 100% bio. Pour les produits laitiers, achète les produits indiqués 100% bio ou « nourrie à l’herbe » ou les produits en provenance de la Grèce ou de la Suisse où les OGM ont été totalement bannis. Si tu trouves un morceau de fromage que tu aimes, il est bon de savoir que la France est quasiment exempte d’OGM.

Quels sont les aliments les plus sûrs?

Les noix, les graines, les légumes et les céréales bio sont en général sûrs et bon pour ta santé. À peu près tout ce que tu peux trouver au marché local devrait être sûr également. Tu peux aussi engager la conversation avec l’un des agriculteurs locaux et acheter tes produits en direct. Et puis, bien sûr, il y a la solution évidente : fais pousser tes propres produits!

Rejoins-donc la bande des consommateurs avertis et essaie de faire sans OGM. En faisant cela, tu contribues personnellement au changement des habitudes des consommateurs qui, espérons, permettra de mettre en place les changements nécessaires dans l’industrie agro-alimentaire.

 

 

Publications reliées

Comments are closed.